Les enfants et l’APES aux vignes

Une première aux vignes solersoises, la visite des enfants encadrés par l’APES ce mercredi matin à 11H.

Les enfants se sont retrouvés avec des parents accompagnateurs sur la parcelle le Clos des Chartreux. Le sol était très sec, donc aucune difficulté est à noter.

Patrick Sanson avait préparé un petit historique de présentation, avant de visiter la parcelle.

Il a été rappelé ceci :

Les vignes de Solers remontent à l’époque des moines Chartreux, elles furent plantées en 1392.

Il nous reste des Chartreux, Le Calvaire, l’Eglise et les « bornes des Chartreux »

Sur celle de Solers, la fleur de lys a été grattée, lors de la révolution de 1789. Ces bornes délimitaient la propriété des moines.

Il y avait beaucoup de Meunier blanc, entre autres, proche de notre chardonnay de ce jour. Le Club Histoire de Solers dans son article Le Guillonneux de Soullers, N 14 nous rappelle que 84 hectares de terrains étaient plantés en vignoble pour Solers.

Le Phylloxéra est venu mettre un terme à ces exploitations au 19ème siècle. La dernière production s’est arrêtée en 1926.

Pour notre époque, participant aux réunions des associations et confréries en Ile de France comme membre adhérent dans les années 2000, j’ai soumis l’idée de replanter une vigne culturelle à Solers, afin de faire revivre l’esprit du passé de notre cité.

En 2008, accompagné des confréries de St Maur des Fossés et de Sucy en Brie, nous avons choisi avec M Yves Marmet, maire, la parcelle actuelle.

De nouveau, après l’arrivée de Gilles Groslevin, maire, l’action a repris. L’idée et la volonté sont nécessaires, mais sans l’arrivée des participants, rien ne pouvait se faire.

En 2015, l’association des Vignes des Coteaux du Sol d’Yerres a été créée, avec des membres actifs et la confrérie Commanderie des Chevaliers de St Grégoire pour le suivi avec nos confréries amies.

Patrick Sanson, président de VCSY, accompagné de quelques volontaires, a entrepris le laborieux travail de retrait des friches et le désenrochement.

Christian Merlaen est venu nous apporter le soutien avec son motoculteur et la pose des piquets ensuite. Il est certain que son engagement, nous a bien avancé dans le calendrier de réalisation.

Guy Geoffroy, député, nous a fait verser 1000€ sur ce qui était alors la réserve parlementaire, ce qui nous a permis d’obtenir le concours d’Éric Petit en qualité de formateur.

Après les études réglementaires de terrain, nous avons planté en 2017, 300 pieds de Chardonnay blanc et en 2018, 100 pieds de Pinot meunier.

Nous sommes arrivés à la mise en production en 2020, en appliquant notamment la taille guyot simple.

Plutôt rapidement maintenant vu la situation liée à la sécheresse (Aout était sur 30 jours à moins 50 % en hydrométrie), nous devrions procéder aux vendanges et à la mise en cuve.

Cette année, nos amis de la Grappe Yerroise de Yerres nous prête en leur chai, une cuve, mais en 2021, nous devrons disposer de notre local à Solers.

Les enfants étaient très ravis de se rendre dans les rangs pour découvrir les pieds de vigne.

Nous avons répondu à leurs questions.

Patricia Sarazin a bien expliqué le suivi régulier et l’entretien. On ne peut que les remercier de leurs engagements.

La promesse de recevoir les enfants à nouveau sera tenue, aux différents stades de la croissance, ainsi qu’à l’élévation de ce qu’appellerons pour eux, le jus de raisin, lorsque notre chai sera installé, soit fin 2021 à priori.

A rappeler, si les parrainages sont complets, il est toujours possible d’adhérer à l’association pour 2021 au prix de 15€ en qualité de membre actif.

Ne pas confondre parrainage et cotisation de membre, les parrains ont contribué à la naissance de notre vigne et le règlement n’est pas à renouveler.

Les adhérents cotisent chaque année et participent aux choix et à l’avenir de l’association par leurs aides et votes.

Enfin rappelons le barbecue des vignes le 19 Septembre sur la parcelle pour ceux qui se seront inscrits avec règlements joints avant le 14 Septembre au soir.

Michel DEVOT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.